Soutenance de thèse : Dorian Jullien, 8 juin 2016

Le 9 juin, Dorian Jullien (Université de Nice Sophia-Antipolis, France)a soutenu publiquement sa thèse de doctorat intitulée L’économie comportementale et le rôle du langage dans la rationalité économique : une perspective méthodologique  (en anglais) à Nice. Vous pouvez consulter le document complet ici.

Jury :

Richard Arena (directeur), Professeur, Université de Nice Sophia-Antipolis
Wade Hands (rapporteur), Professeur, University of Puget Sound
Annie Cot (rapporteur), Professeur, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Matthias Klaes, Professeur, University of Dundee
Guillaume Hollard, Directeur de recherche au CNRS, Ecole Polytechnique
Agnès Festré, Professeur, Université de Nice Sophia-Antipolis
Christian Hudelot, Directeur de recherche au CNRS et Professeur Emerite, Université de Nice Sophia-Antipolis

Résumé :

Dans cette thèse, nous proposons une perspective méthodologique sur le double rôle du langage dans la rationalité économique — les utilisations de langage par les économistes pour la théoriser et les utilisations de langage par les agents économiques pour l’exprimer — afin de clarifier trois principales questions (et leurs connexions) qui sous-tendent les débats entre économie comportementale et économie standard : l’unification théorique vis-à-vis des trois dimensions de la rationalité économique (l’incertain, le temps, autrui), l’interdisciplinarité entre économie et Psychologie, et le problème du positif/normatif dans les modèles de comportements individuels. Concernant le problème du positif/normatif et le rôle du langage dans les comportements des agents économiques, notre intention est de fournir, au-delà de la simple clarification, une critique constructive des contributions de l’économie standard comme de l’économie comportementale. Suivant la position de l’enchevêtrement du philosophe Hilary Putnam et des philosophes-économistes Vivian Walsh et Amartya Sen, il est soutenu que l’économie tant standard que comportementale propose une articulation insatisfaisante des dimensions positive et normative dans les modèles de comportements individuels; et que la reconnaissance de l’enchevêtrement de faits, de valeurs et de conventions peut être théoriquement et empiriquement fructueuse. Prêter attention au rôle du langage dans les comportements des agents économiques montre parfois qu’un comportement apparemment irrationnel peut en fait être défendu comme rationnel; c’est pourquoi nous soutenons que, et montrons comment, l’axiome implicite – connu sous le nom d’invariance à la description – dans les modèles standards de comportements individuels empêchant l’influence du langage doit être affaibli (mais pas complètement supprimé), contrairement aux positions de la plupart des économistes standards et comportementaux.

 

Dorian Jullien a notamment publié un article intitulé « A probabilistic ghost in the experimental machine » (avec Nicolas Vallois) dans le Journal of Economic Methodology.

Ce contenu a été publié dans Soutenances. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.