Article : Berthonnet & Desreumaux, « La coordination par le marché dans Social Choice and Individual Values : mérites normatifs ou mérites techniques ? » (Cahiers d’économie politique)

Un nouvel article a récemment été publié dans les Cahiers d’économie politique/Papers in Political Economy:

Irène Berthonnet & Vincent Desreumaux, « La coordination par le marché dans Social Choice and Individual Values : mérites normatifs ou mérites techniques ? » (CEP, vol. 66 (June 2014), pp. 95-126).

Résumé : L’article cherche à élucider le statut qu’Arrow prête au marché dans son ouvrage de 1951. Il montre comment la quête originelle de l’auteur consistait à proposer un troisième théorème de l’économie du bien-être (Feldman, [1991]), en montrant que le marché réalise non seulement des allocations Pareto-optimales, mais aussi des allocations justes. Si le marché est frappé par le théorème d’impossibilité, Arrow propose cependant une solution à son célèbre théorème. L’article interprète le sens de cette solution en montrant qu’elle consiste à limiter le rôle du marché à celui d’opérateur technique d’efficacité, ne prenant pas en compte les valeurs individuelles.

Mots-clés : théorème d’impossibilité, économie du bien-être, fonction de bien-être social, efficacité économique.

Ce contenu a été publié dans Articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.